Un catcheur avec des lunettes lisant un document

Le lexique du catch

La compréhension du catch n'est pas simple, surtout derrière le rideau. Découvrez ci-dessous certains termes que vous ne connaissez peut-être pas.

Commençons par un mot simple. Tout match de catch se monte de façon bien précise. Chaque rencontre doit raconter une histoire et se mener de façon à faire monter l'ambiance crescendo. Pour comprendre de quoi il s'agit, regarder nos matchs de catch. Pour que cette « histoire » reste crédible et compréhensible, elle se monte à partir de ce qu'on appelle les psychologies de match.

Chaque type de match possède une psychologie précise, bien entendu à chacun de se l'approprier et de broder autour afin de rendre le match attractif.

Il s'agit d'une phase, dans un match, constituée principalement d'enchaînement rapide, de mouvements, de clés et de tombés. Cette phase est placée en début de match, c'est généralement du « toi à moi » mais peut également mettre en avantage l'un des catcheurs.

La "shine" est un moment important du match. Ce terme désigne la phase de domination de face (gentil ou bon) durant le match.

Sans publique, il n'y a pas de "pop" et cette partie n'existe pas. En effet, il s'agit d'un moment où le publique a une bonne réaction. Souvent, il encourage le "face" et lui montre son soutien.

Le mot "heat" désigne la partie dans laquelle le catcheur heel (méchant ou mauvais) domine le match. Cela permet à la foule de réagir de façon "mauvaise", en huant le catcheur.

Le comeback est un moment dans un match où les forces s'inversent, le lutteur dominé reprend le dessus.

À noter que quand ce retour est fait par le face et qu'il est de courte durée, on appelle ça un "false comeback".

 

La traduction en français, de "pinfall", est "tombé" le pinfall (ou pin ou fall) est l'une des conditions de victoire d'un combat classique. Il faut maintenir les épaules de son adversaire rivées au sol pendant le compte de trois de l'arbitre.

À noter que le compte de l'arbitre n'est pas des secondes.

Le bump est la chute d'un catcheur suite à une manoeuvre aérienne ou non ou une prise d'un adversaire. Certains catcheurs ont en fait leur marque de fabrique telle que Jeff Hardy.

Enfin, le "botch" désigne une manoeuvre ou une prise ratée involontairement par le catcheur. La plupart des botchs ne portent généralement pas à conséquence si ce n'est un grand embarras pour son auteur. Il arrive parfois qu'un botch cause une blessure suffisamment sérieuse pour que le match soit écourté voire arrêté.

Contribuez à l'évolution de la FRPW

Aidez la Fighters Revenge Pro Wrestling à grandir en lui permettant de réussir de nouveaux projets et réduisez vos impôts.